Lionel Bringuier un des chefs d’orchestre français les plus passionnants de sa génération, a conquis orchestres, critiques et public par sa maturité artistique, sa sensibilité et l’originalité de ses programmations.
Il se produit régulièrement avec les plus grands orchestres mondiaux et les solistes les plus recherchés, en concert ou lors d’enregistrements tous notablement remarqués.

Au cours de la saison 2017/2018, Lionel Bringuier sera Chef d’orchestre Associé à l’Orchestre National de Lyon et présentera trois programmes Berlioz, Ravel, Schmitt, Dutilleux en novembre 2017 et Haydn, Rachmaninov, Conesson en mai 2018. Cette saison le verra également à la tête de l’Orchestre du Gewandhaus de Leipzig, de l’Orchestre Philharmonique de Radio France, de l’Orchestre symphonique de Montréal, des Orchestres symphoniques de la radio finlandaise et suédoise, de l’Orchestre symphonique de Göteborg, de l’Orquesta Sinfonica de Castilla y León, de l’Orchestre symphonique de Gulbenkian et du Malaysian Philharmonic orchestra entre autres.

Lionel Bringuier fera ses débuts avec l’Orchestre Symphonique de Chicago au Festival de Ravinia en juillet 2017, avec le Concerto pour piano n ° 1 de Brahms (soliste la pianiste Yuja Wang) et Les Tableaux d’une exposition de Mussorgsky. Il fera son retour annuel à la Philharmonie de Los Angeles en mars 2018, avec la Symphonie n ° 8 de Dvorak. Les autres programmes de Lionel Bringuier cette saison offriront une vaste répertoire allant de la Symphonie n ° 1 de Dutilleux, aux Espaces du Sommeil de Lutosławski, et Amphitheatre de Brett Dean, ainsi que des œuvres de Chostakovitch, Ravel, Salonen, Gruber, Varèse, Berlioz entre autres.

Nommé en 2012 Chef d’orchestre et Directeur musical du Tonhalle-Orchestra de Zurich (TOZ) Lionel Bringuier entame sa septième saison avec cet ensemble. En avril 2018, Bringuier et son orchestre partiront pour une importante tournée européenne avec en soliste le pianiste Igor Levit. Lionel Bringuier a invité le compositeur Brett Dean pour le projet « creative Chair ». Bringuier et le TOZ ouvrent la saison avec la Neuvième Symphonie de Beethoven et le Concerto pour Viola de Brett Dean, mettant en vedette le compositeur en tant que soliste. Pour mémoire la première « creative Chair » du TOZ a été confiée à Esa-Pekka Salonen, puis Jörg Widmann, et plus récemment Peter Eötvös. Le concept Artist-in-Residence au TOZ est également un des grand succès de la direction de Bringuier à Zurich. Les invités précédents Yuja Wang, Lisa Batiashvili et Martin Grubinger restent des artistes fréquemment invités par Lionel Bringuier.

Lionel Bringuier a été l’invité du New York Philharmonic, du Cleveland Orchestrea, du Munich Philharmonic, de l’Orchestre symphonique Symón Bolívar du Venezuela, du Philharmonia Orchestra et de l’Israel Philharmonic Orchestra. Lionel Bringuier a dirigé de nombreuses créations dont la première mondiale du Concerto pour Cor anglais de Bernard Rands avec Robert Walters en soliste et le Cleveland Orchestra, la première mondiale de Karawane d’Esa-Pekka Salonen avec l’Orchestre de tonhalle de Zurich et la première suisse de Kaija Saariaho Trans pour Harpe and Orchestre en mai 2017 avec l’Orchestre Tonhalle de Zurich et l’harpiste Xavier Maistre. Il attache un grand intérêt à reprendre des créations de John Corigliano, Marc-André Dalbavie, Magnus Lindberg, Bruno Mantovani, Gubaidulina, entre autres.

Lionel Bringuier collabore souvent avec de grands solistes comme les pianistes Yuja Wang, Nelson Freire, Jean-Yves Thibaudet et Lang Lang, les violonistes Lisa Batiashvili, Renaud Capuçon, Leonidas Kavakos, Gil Shaham et Ray Chenn le violoncelliste Gautier Capuçon. Sa discographie comprend deux enregistrement Ravel pour Deutsche Grammophon, la plus récente étant une intégrale d’orchestre avec Yuja Wang et Ray Chen. Lionel Bringuier et Nelson Freire ont enregistré un CD Chopin pour Decca. Les débuts de Bringuier aux BBC Proms ont fait l’objet d’une captation DVD. Il a également enregistré pour Erato un album Saint-Saën avec Renaud et Gautier Capuçon.

Le jeune chef a reçu plusieurs distinctions en reconnaissance de sa carrière. Par décret signé de François Hollande, Président de la République, Lionel Bringuier a été promu Chevalier de l’Ordre National du Mérite. Cette distinction salue sa prestigieuse carrière en tant que chef d’orchestre, pianiste et violoncelliste, au cours de plus de 12 années au service de la musique.

Il a également reçu la “Médaille d’or à l’unanimité avec les félicitations du jury” à l’Académie Prince Rainier III de Monaco et la “Médaille d’or” de la ville de Nice ainsi qu’une bourse de la Fondation Albert Schweizer Langart et de la Fondation Cziffra.

En 2007, après avoir été Assistant à l’Ensemble Orchestral de Paris et Chef Associé à l’Orchestre de Bretagne, Lionel Bringuier est sélectionné sur près de 150 candidats pour être l’assistant d’Esa-Pekka Salonen au Los Angeles Philharmonic dont il devient à 21 ans, le plus jeune chef à avoir jamais dirigé au Walt Disney Concert Hall. Sa relation extraordinaire avec l’Orchestre, l’accueil de la critique et son contact avec le public, ont contribué au renouvellement de cette position sous la direction de Gustavo Dudamel. Il est ensuite promu Resident Conductor en 2011. En 2009 Lionel Bringuier devient Directeur Musical de l’Orchesta Sinfonica de Castilla y Leon pour 3 saisons consécutives.

Lionel Bringuier a étudié le violoncelle avec Philippe Muller et la direction d’orchestre avec Zsolt Nagy au Conservatoire National Supérieur de Musique de Paris. Il a également suivi des masterclasses avec Péter Eötvös et Janus Fürst. Lionel Bringuier a fait ses débuts professionnels à 14 ans, en dirigeant en direct à la télévision nationale française. À 19 ans il a obtenu le Grand Prix et le Prix du Public du prestigieux Concours de Besançon, triomphe qui a lancé sa carrière.